L’hôtellerie surfe avec optimisme et prudence sur la vague 2017, en ce premier semestre. Le nouveau souffle qu’a connu le secteur nous a permis d’engager des rénovations, de consolider nos offres et d’être ainsi mieux armés pour saisir les opportunités d’un marché mondial en forte croissance. C’est excellent. Mais la guerre n’est pas gagnée, il faut encore batailler dur. Pour dissiper les conséquences de la crise, sortir du lourd endettement qu’elle a occasionné, mais surtout être capable d’assurer la pérennité du secteur hôtelier, il faudra fournir des efforts soutenus à tous les niveaux.

READ MORE

Check-in-2018-1